Archive for the 'Poésie' Category

Quand on n’a que l’amour Jacques Brel

déc 02, 2014 Rubrique : Poésie
Quand on n’a que l’amour   Jacques Brel Paroles Lyrics Quand on a que l’amour A s’offrir en partage A jour du grand voyage Qu’est notre grand amour Quand on a que l’amour Mon amour toi et moi Pour qu’éclatent de joie Chaque heure et chaque jour Quand on a que l’amour Pour vivre nos promesses Sans nulle autre richesse Que d’y croire toujours Quand on a que l’amour Pour meubler de merveilles Et couvrir de soleil La laideur des faubourgs Quand on a que l’amour Pour unique raison Pour unique chanson Et unique secours Quand on a que l’amour Pour habiller matin Pauvres et malandrins De manteaux de velours Quand on a que l’amour A offrir en prière Pour les maux de la terre En simple troubadour Quand on a que l’amour A offrir à ceux là Dont l’unique combat Est de chercher le jour Quand on a que l’amour Pour tracer un chemin Et forcer le destin A chaque carrefour Quand on a que... Lire la suite

Non, tu n’as pas de nom, Anne Sylvestre

nov 26, 2014 Rubrique : Histoire, Société, Poésie
Un certain 26 novembre, jour pour jour, il y a tout juste 40 ans, en 1974, Simone Veil défendait avec courage son projet de loi pour l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) à l’Assemblée Nationale. Non, tu n’as pas de nom paroles, lyrics Anne Sylvestre Non non tu n’as pas de nom Non tu n’as pas d’existence Tu n’es que ce qu’on en pense Non non tu n’as pas de nom Oh non tu n’es pas un être Tu le deviendras peut-être Si je te donnais asile Si c’était moins difficile S’il me suffisait d’attendre De voir mon ventre se tendre Si ce n’était pas un piège Ou quel douteux sortilège Non non tu n’as pas de nom… Savent-ils que ça transforme L’esprit autant que la forme Qu’on te porte dans la tête Que jamais ça ne s’arrête Tu ne seras pas mon centre Que savent-ils de mon ventre Pensent-ils qu’on en dispose Quand je suis tant d’autres choses Non non tu... Lire la suite

Le Mal de Vivre

oct 29, 2014 Rubrique : Poésie
Barbara « Le mal de vivre » PAROLES, LYRICS Ça ne prévient pas quand ça arrive Ça vient de loin Ça c’est promené de rive en rive La gueule en coin Et puis un matin, au réveil C’est presque rien Mais c’est là, ça vous ensommeille Au creux des reins [Refrain] : Le mal de vivre Le mal de vivre Qu’il faut bien vivre Vaille que vivre On peut le mettre en bandoulière Ou comme un bijou à la main Comme une fleur en boutonnière Ou juste à la pointe du sein C’est pas forcément la misère C’est pas Valmy, c’est pas Verdun Mais c’est des larmes aux paupières Au jour qui meurt, au jour qui vient [Refrain] Qu’on soit de Rome ou d’Amérique Qu’on soit de Londres ou de Pékin Qu’on soit d’Egypte ou bien d’Afrique Ou de la porte Saint-Martin On fait tous la même prière On fait tous le même chemin Qu’il est long lorsqu’il faut le faire Avec son mal au creux des... Lire la suite

Chez Boris Vian

août 12, 2014 Rubrique : Poésie
CHEZ BORIS VIAN En juin 1950, Boris Vian rencontre lors d’un cocktail chez Gallimard une  jeune danseuse d’origine suisse, Ursula Kübler des ballets de Roland Petit. Ils emménagent ensemble  cité Véron, dans le XVIII arrondissement de Paris. L’appartement voisin est habité par Jacques Prévert. Quand il arrive cité Véron, il n’a pas encore de succès littéraire sinon » J’irai cracher sur vos tombes » et il est passionné de jazz ( Il a échangé sa cravate avec celle de Duke Ellington). Ce sont 35m2 qu’il a agrandis peu à peu et qui donnaient sur une  terrasse de 400m2 derrière les ailes du Moulin Rouge. « Nicole Bertolt a laissé intacte la dernière demeure de l’artiste et écrivain. Elle n’a, depuis 1980, pas quitté cet appartement-atelier, où vécurent Boris Vian et Ursula Kübler. Nicole ­Bertolt rencontre Ursula au milieu des ­années 70. La danseuse veuve – une crise... Lire la suite

Le monde de Boris Vian

août 12, 2014 Rubrique : Poésie
Boris Vian (1920-1959) ne connaît véritablement le succès qu’après sa mort. Il eut une enfance  joyeuse, bourgeoise et bohème en banlieue parisienne. A 12 ans il se savait condamné, atteint d’une insuffisance aortique. Très tôt, leurs parents encouragent les quatre enfants à développer leurs capacités créatives et leur goût pour la lecture et la musique. Diplômé de l’École centrale, Boris Vian préfère rapidement se consacrer à la littérature. Il était surdoué, d’une grande érudition, avec un monde à lui. LE MONDE DE BORIS VIAN L’écriture et la musique dominent sa vie, deux passions qu’il n’a jamais abandonnées. Il commence à écrire ses premières fictions. Il  rencontre Michelle Léglise, qui devient sa femme et Jacques Loustalot, borgne impertinent, dit le major. Il se passionne pour  le  roman, la chanson, le théâtre, l’opéra, la peinture, le  cinéma…C’était un homme... Lire la suite

Apollinaire : Si je mourais là-bas …

août 07, 2014 Rubrique : La Grande Guerre, Poésie
Guillaume Apollinaire Guillaume Apollinaire Si je mourais là-bas...Lyrics Si je mourais là-bas sur le front de l’armée Tu pleurerais un jour ô Lou, ma bien-aimée Et puis mon souvenir s’éteindrait comme meurt Un obus éclatant sur le front de l’armée Un bel obus semblable aux mimosas en fleur Et puis ce souvenir éclaté dans l’espace Couvrirait de mon sang le monde tout entier La mer les monts les vals et l’étoile qui passe Les soleils merveilleux mûrissant dans l’espace Comme font les fruits d’or autour de Baratier Souvenir oublié vivant dans toutes choses Je rougirais le bout de tes jolis seins roses Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants Tu ne vieillirais point toutes ces belles choses Rajeuniraient toujours pour leurs destins galants Le fatal giclement de mon sang sur le monde Donnerait au soleil plus de vive clarté Aux fleurs plus de couleur plus de vitesse à l’onde Un amour inouï descendrait sur le... Lire la suite

Robert Charlebois « On n’en guérit jamais »

juil 09, 2014 Rubrique : Poésie
Robert Charlebois On N’en Guérit Jamais: paroles, lyrics Les jumbos jets longtemps m’ont fait rêver Sur mon nuage, j’ai tourné, viré Dans toutes les îles, sur toutes les mers J’ai ri, j’ai bu jusqu’à tomber par terre Autour du monde, on refaisait l’amour Elle l’a défait, sans espoir de retour Son dernier tour m’a laissé un grand trou Juste à côté du cœoeur On n’en guérit jamais Quand on a aimé comme je l’aimais On n’en guérit jamais On n’en meurt pas toujours Mais un chagrin d’amour, un vrai On n’en guérit jamais Avec le temps tout s’en va pas Mon vieux Léo, t’étais pas fait comme moi Les parfums d’autrefois, les mots, les mots « Surtout ne prends pas froid » Quand par hasard en fin de journée Je croise un joli nez sur le trottoir Le temps de me retourner Il me rappelle un autre joli nez Son joli nez à elle On n’en guérit... Lire la suite

Claire Diterzi – Le Roi des Forêts

mai 01, 2014 Rubrique : Poésie
Claire DITERZI Le Roi des Forêts   Paroles Lyrics J´t´aimais j´y ai laissé ma peau Débarrasse-moi de tes baisers Tu mens comme hier J´suis pas ton yoyo Bas les masques et sors de moi Tu m´as fait mordre la poussière Basta ras-le-bol de mâcher mes mots J´en ai marre des bras d´honneur J´ai mal à ton couteau dans mon dos J´ai fait des pieds des mains pour te plaire J´t´aimais j´y ai laissé ma peau Débarrasse-moi de tes baisers Tu mens comme hier J´suis pas ton yoyo Bas les masques et sors de moi Tu m´as fait pleurer mon père Roi des forêts mon beau salaud J´m´en mords encore les doigts d´honneur Maintenant je crache Oui je crache le morceau Qui sait J´aurais mieux fait de me taire D´aimer pieds et poings liés mon colosse à moi Le mal est fait j´ai mangé mes vers Demain j´aurai sa peau La queue entre les jambes quand il partira J´ai fait des pieds des mains pour lui plaire J´l´aimais j´y ai laissé ma peau Débarrassez-moi de ses baisers Sur... Lire la suite

WAX TAILOR – Seize The Day (feat Charlotte Savary)

mar 25, 2014 Rubrique : Poésie
Paroles et traduction de «Seize The Day (feat. Charlotte Savary)»Lyrics Cette chanson  de Wax Tailor était  présente dans le film de Cedric Klapisch,  » Paris « . Hold them close Tiens -les prêts Petals of a rose Les pétales d’une rose Thorns as well Les épines si possible Friends and foes Les amis et ennemis Have no fear N’aie pas peur Seize the day Saisis le jour I don’t mind whatever happens Peu m’importe ce qui peut arriver I don’t care whatever happens Peu m’importe ce qui peut arriver Let them burn Laisse les brûler Things of cotton Ces choses de coton Admire the fire Profite du feu Things undone Les choses détachées There’s applause Elles applaudissent There’ll be encores Elles le feront encore et encore You’re sincere Tu es sincère That’s what we’re C’est ce que nous sommes Have no fear N’aie pas peur Seize the day Saisis le jour I don’t mind... Lire la suite

Claude Nougaro

mar 04, 2014 Rubrique : Poésie
Claude NOUGARO Tu verras Paroles, Lyrics Ah, tu verras, tu verras Tout recommencera, tu verras, tu verras L´amour c´est fait pour ça, tu verras, tu verras Je ferai plus le con, j´apprendrai ma leçon Sur le bout de tes doigts, tu verras, tu verras Tu l´auras, ta maison avec des tuiles bleues Des croisées d´hortensias, des palmiers plein les cieux Des hivers crépitants, près du chat angora Et je m´endormirai, tu verras, tu verras Le devoir accompli, couché tout contre toi Avec dans mes greniers, mes caves et mes toits Tous les rêves du monde Ah, tu verras, tu verras Tout recommencera, tu verras, tu verras La vie, c´est fait pour ça, tu verras, tu verras Tu verras mon stylo emplumé de soleil Neiger sur le papier l´archange du réveil Je me réveillerai, tu verras, tu verras Tout rayé de soleil, ah, le joli forçat! Et j´irai réveiller le bonheur dans ses draps Je crèv´rai son sommeil, tu verras, tu verras Je crèv´rai le sommier, tu verras, tu verras En... Lire la suite
Page 2 of 41234