La trêve des confiseurs

déc 26, 2015 Rubrique: Histoire, Société

La trêve des confiseurs

La trêve des confiseurs désigne  en France la semaine entre Noël et le premier janvier.
Elle existe depuis la guerre de 1870. Il y avait tellement de batailles politiques que l’on a décidé de faire une trêve. L’Assemblée Nationale ne siège plus.

Mais c’est la semaine où les confiseurs, eux, travaillent le plus.

Le métier de confiseur existe depuis le Moyen-Age. Le mot vient du verbe « confire », en latin « conficere » c’est-à-dire, faire, concevoir, fabriquer…Et à partir du moment où l’on réalise un produit, on va  vouloir le conserver.

On va essayer de  confire tous les aliments. Pour conserver les fruits on va réaliser les confitures grâce au savoir-faire des Arabes.  Lorsque les Croisés reviennent,  ils rapportent de nouveaux fruits et surtout  la canne à sucre que nous ne connaissions pas.
Nous utilisions le miel. La canne à sucre va arriver par l’Italie et le sud de la France. En Provence habite Michel de Nostradame que l’on connaît sous le nom de Nostradamus . Il réalise  le premier traité de confiture en France.
On utilise donc d’abord le miel, puis la canne à sucre et le sucre de betterave imaginé par des chercheurs à la demande de Napoléon à cause du blocus qui ne permettait plus de s’approvisionner en canne à sucre.

La trêve des confiseurs est aussi associée à la notion de paix.

Popularity: 1% [?]

Partagez cet article :


Abonnez-vous au site

Articles liés

Ecrire un message