Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusait de céder sa place dans un bus

déc 01, 2015 Rubrique: Histoire, Société

Rosa Parks : une place assise… pour rester debout

« Il y a 60 ans, Rosa Parks refusait de laisser sa place, dans un bus de l’État de l’Alabama, aux États-Unis. Par ce geste symbolique contre la ségrégation, elle allait contribuer à changer le visage de l’Amérique. « 

Ce jour-là elle est fatiguée.  Couturière de 42 ans, elle a travaillé toute la journée à Montgomery.
Elle, s’est assise. Son geste va devenir   rebelle.
Dans le sud des États-Unis, la ségrégation raciale persiste.
Le chauffeur du bus demande à la couturière et à trois autres passagers noirs de se lever pour laisser leur place assise aux voyageurs  blancs.

La réponse de Rosa Parks est : « Non ».
« D’abord, j’avais travaillé dur toute la journée. J’étais vraiment fatiguée après cette journée de travail. Ce qui s’est passé, c’est que le chauffeur m’a demandé quelque chose et que je n’ai pas eu envie de lui obéir. Il a appelé un policier et j’ai été arrêtée et emprisonnée ».

Son arrestation va servir de déclencheur. Les usagers noirs boycottent la compagnie de bus.
Les associations et églises se fédèrent au sein » du Mouvement pour le progrès de Montgomery » et placent à leur tête un pasteur de 27 ans Martin Luther King.

Trois ­revendications : la liberté de s’asseoir où ils veulent , la courtoisie des chauffeurs et ­l’embauche de chauffeurs noirs.

La ségrégation ne sera  officiellement jugée inconstitutionnelle que  le 13 novembre 1956.

« Elle s’est assise pour que nous puissions nous lever »

En 1990, Nelson Mandela, tout juste libéré de prison, lui rendra visite à Detroit où elle décédera, le 24 octobre 2005. Elle sera exposée au Capitole, à Washington, près de la statue d’Abraham Lincoln  qui avait aboli l’esclavage.
Plusieurs jours  après son décès, les premières places de bus resteront  vides. Il y figurera une photo de Rosa entourée d’un ruban : « La société de bus RTA rend hommage à la femme qui s’est tenue debout en restant assise. »
source : Jeune Afrique

Winnie and Nelson Mandela with Rosa Parks

Winnie and Nelson Mandela with Rosa Parks

Popularity: 16% [?]

Partagez cet article :


Abonnez-vous au site

Articles liés

One Response to “Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusait de céder sa place dans un bus”

  1. Marcela dit :

    C’est une femme battante et nous en tant que femme devront prendre exemple sur elle, nous ne devons pas nous laisser piétiner par les obstacles de la vie qui se dresse sur nos chemins!!!!!!!!

Ecrire un message