Les marchands de mouron

jan 31, 2016 Rubrique: Paris au début du XXème siècle

PARIS AU DEBUT DU XXème SIECLE

mouron des oiseaux

mouron des oiseaux

Les Marchands de mouron

Il n’y a guère qu’une plante que l’on rencontre en toutes saisons, c’est le mouron des oiseaux qui constitue le fonds le plus solide des petits commerçants.

On en trouvait partout, le long des murs, sur le bord des chemins. Mais les marchands de mouron étaient  si nombreux à la fin du 19e siècle qu’il fallait en chercher hors de Paris.
Ils le transportaient dans des ballots, des brouettes ou des voitures à bras.
Le mouron était fané au-delà de cinq jours après la cueillette.

Les marchands  le mettaient dans des hottes ou  des paniers et  criaient  : « Du mouron pour les p’tits oiseaux » ! Chacun avait son quartier et ses propres clients.

Popularity: 1% [?]

Partagez cet article :


Abonnez-vous au site

Articles liés

Ecrire un message