Nettoyer les écuries d’Augias

Héraklès au Louvre

Les écuries d’Augias

Dans la mythologie grecque, le nettoyage des écuries d’Augias est le cinquième des douze travaux d’Héraclès (Hercule).

Le roi Augias, roi d’Elis, possédait un troupeau de 3 000 bœufs. Il était l’homme le plus riche de la terre, en bétail.

Cependant, les écuries de ses animaux étaient tellement sales qu’on ne pouvait y entrer. Elles n’avaient plus été nettoyées depuis 30 ans et répandaient à travers tout le Péloponnèse une terrible puanteur.

La tâche d’Hercule fut de nettoyer ces écuries. Il fit d’abord une brèche dans le mur en deux endroits et détourna  le cours de deux fleuves, Alphée et Pénée,  pour les faire passer au milieu des écuries. La bouse et le fumier accumulés  furent ainsi balayés . Le soleil  vint les sécher. Elles étaient redevenues propres.

Hercule  avait proposé ses services en échange d’un dixième du troupeau. Mais Augias ne le paya pas  et Hercule le tua.

L’expression les écuries d’Augias seule désigne donc un lieu très sale.

Nettoyer les écuries d’Augias devient au figuré  «porter l’ordre, la propreté, dans un milieu corrompu, une affaire malhonnête».

Enregistrer

Enregistrer

Popularity: 1% [?]

Partagez cet article :


Abonnez-vous au site

Articles liés

Ecrire un message