fév 05, 2016 Lire la suite

Keith Haring « L’homme qui faisait parler les murs de Manhattan »

Keith Haring « L’homme qui faisait parler les murs de Manhattan » Keith Haring The Political Line « Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, avec le CENTQUATRE,  a consacré  une rétrospective de grande envergure à l’artiste américain Keith Haring (1958 – 1990) du 19 avril au 18 août 2013 . Cette exposition a permis ...
fév 04, 2016 Lire la suite

Saut de la Tour Eiffel 4 février 1912

Saut de la Tour Eiffel 4 février 1912 Franz Reichelt saute de la Tour Eiffel Il y a 104 ans, jour pour jour, que le tailleur français d’origine autrichienne Franz Reichelt, se tua, le 4 février 1912, en sautant du premier étage de la tour Eiffel pour tester un costume-parachute qu’il a fabriqué lui-même....
Les marchands de mouron

Les marchands de mouron

jan 31, 2016 Rubrique: Paris au début du XXème siècle
PARIS AU DEBUT DU XXème SIECLE mouron des oiseaux Les Marchands de mouron Il n’y a guère qu’une plante que l’on rencontre en toutes saisons, c’est le mouron des oiseaux qui constitue le fonds le plus solide des petits commerçants. On en trouvait partout, le long des murs, sur le bord des chemins. Mais les marchands de mouron étaient  si nombreux à la fin du 19e siècle qu’il fallait en chercher hors de Paris. Ils le transportaient dans des ballots, des brouettes ou des voitures à bras. Le mouron était fané au-delà de cinq jours après la cueillette. Les marchands  le mettaient dans des hottes ou  des paniers et  criaient  : « Du mouron pour les p’tits oiseaux » ! Chacun avait son quartier et ses propres clients. Paris en 1920 Saut de la Tour Eiffel 4 février 1912 Les marchands de mouron L’allumeur de réverbères Popularity: 10%... Lire la suite
Jean Ferrat  Nuit et brouillard

Jean Ferrat Nuit et brouillard

L'entrée du camp d'Auschwitz, en Pologne 26 janvier 1945 : libération du camp polonais d’Auschwitz par l’Armée Rouge. Nuit et Brouillard de Jean Ferrat Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés Qui déchiraient la nuit de leurs ongles battants Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent Ils se croyaient des hommes, n’étaient plus que des nombres Depuis longtemps leurs dés avaient été jetés Dès que la main retombe, il ne reste qu’une ombre Ils ne devaient jamais plus revoir un été La fuite monotone et sans hâte du temps Survivre encore un jour, une heure, obstinément Combien de tours de roues, d’arrêts et de départs Qui n’en finissent pas de distiller l’espoir Ils s’appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel Certains priaient Jésus, Jéhovah ou Vishnou D’autres ne priaient pas, mais qu’importe le ciel Ils voulaient... Lire la suite
La guerre dans la boue

La guerre dans la boue

jan 24, 2016 Rubrique: La Grande Guerre
La guerre dans la boue « Nous vivons ici dans une boue immonde. Il tombe sans cesse des pluies diluviennes et, lorsque le soleil luit soudain, des mouches infectes bourdonnent sur le charnier humide où ont été creusés nos abris et nos tranchées. La glaise des boyaux est remplie de cadavres momifiés, allemands et français, qui se confondent avec la teinte neutre des choses, parmi les armes brisées et les épaves dont le sol de cette région est resté jonché depuis les furieux combats de 1916. Çà et là, une main crispée sort de terre ; un soulier chaussant un tibia apparaît à la suite de quelque éboulement. Nos hommes, indifférents, ou plutôt philosophes, y accrochent leurs bidons. » (Capitaine Paul Flamant du 33ème R.I.) « Nuit du 22 au 23 avril. – Le Ier bataillon du 30ème RI monte à l’attaque du ravin de la Dame. Il a plu, la boue a envahi tout le secteur. Cherchant un abri, un homme s’est jeté dans le boyau, et la boue est... Lire la suite
Leila Alaoui

Leila Alaoui

Grièvement touchée lors de l’attaque terroriste de vendredi, au Burkina Faso, la jeune artiste franco-marocaine Leila Alaoui est décédée lundi. Amnesty International, pour qui elle effectuait une mission à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, l’a confirmé : Leila Alaoui, la jeune artiste photographe franco-marocaine, gravement touchée dans l’attaque djihadiste de vendredi, a succombé à ses blessures lundi soir. On pouvait voir son travail jusqu’à dimanche dernier dans le cadre de la première Biennale de la photographie arabe qui se tenait  à Paris, principalement à la MEP et à l’Institut du monde arabe. source l’Obs. Sur le site de la MEP, Leila Alaoui décrivait ainsi sa série « Les Marocains » exposée : « “Les Marocains” est une série de portraits photographiques grandeur nature réalisés dans un studio mobile que j’ai transporté autour du Maroc. Puisant dans mon propre héritage, j’ai séjourné au sein de... Lire la suite

Guerre des mines 1914-1918

jan 15, 2016 Rubrique: La Grande Guerre
Guerre des mines 1914-1918 « Nous sommes secoués par un choc épouvantable, qui nous soulève sur nos brancards. Le poste de secours tout entier semble avoir explosé. Une poussière formidable nous entre dans les poumons et dans les narines. Si je ne voyais pas le jour à travers la porte, je pourrais me croire enterré. Tout le monde crie. Une mine vient de sauter tout près, on le devine. On se met debout tant bien que mal et on titube jusqu’à la porte. Dehors, une poussière opaque nous empêche de voir à deux mètres, pendant que des blocs de terre énormes tombent de tous les côtés. On sent que les rondins se déplacent. Notre premier réflexe est de nous traîner jusqu’à notre réserve d’eau pour calmer notre gorge qui nous brûle. On donne de l’eau aux blessés, mais ils ne réagissent même pas. On se contente alors de leur en verser un peu sur les lèvres et sur la figure. La poussière s’atténue petit à petit, ... Lire la suite
Joan Baez – Suzanne

Joan Baez – Suzanne

jan 09, 2016 Rubrique: Poésie, Chanson, Musique
Joan Baez née le 9 janvier 1941 Paroles et traduction de «Suzanne»Lyrics Suzanne takes you down to her place near the river Suzanne t’emmène chez elle près de la rivière You can hear the boats go by Tu peux entendre les bateaux voguer You can spend the night beside her Tu peux passer la nuit auprès d’elle And you know that she’s half crazy Et tu sais qu’elle est à moitié folle But that’s why you want to be there Mais c’est pour ça que tu veux rester And she feeds you tea and oranges Et elle te nourrit de thé et d’oranges That come all the way from China Qui ont fait tout le chemin depuis la Chine And just when you mean to tell her Et juste au moment où tu veux lui dire That you have no love to give her Que tu n’as aucun amour à lui donner Then she gets you on her wavelength Elle t’entraîne dans ses ondes And she lets the river answerEt laisse la rivière répondre That you’ve always been her lover Que... Lire la suite
Cavanna

Cavanna

jan 07, 2016 Rubrique: Les mots, les phrases et les livres
François Cavanna François Cavanna est un écrivain, journaliste et dessinateur humoristique français  né le 22 février 1923 à Paris et mort le 29 janvier 2014 à  Créteil.  Il a  grandi à Nogent-sur-Marne dans la petite communauté italienne immigrée.Cavanna s’associe avec Georges Bernier et quelques autres pour fonder en 1960 le magazine  Hara-Kiri (mensuel), puis en 1969 Charlie-hebdo. Cavanna Rencontre entre Einstein et Chaplin Au gui l’An neuf Discours de Victor Hugo Book : La révolution technologique Popularity: 10%... Lire la suite

Rencontre entre Einstein et Chaplin

jan 06, 2016 Rubrique: Les mots, les phrases et les livres
Charlie Chaplin et Albert Einstein Rencontre entre Charlie Chaplin et Albert Einstein - Ce que j’admire le plus dans votre art , dit Albert Einstein, c’est son universalité. Vous ne dites pas un mot, et pourtant le monde entier vous comprend. - C’est vrai réplique Chaplin. Mais votre gloire est plus grande encore: le monde entier vous admire alors que personne ne vous comprend » Cavanna Rencontre entre Einstein et Chaplin Au gui l’An neuf Discours de Victor Hugo Book : La révolution technologique Popularity: 10%... Lire la suite
Page 3 of 26123451020...Last »