jan 06, 2016 Lire la suite

Curage du Canal Saint-Martin, 1929

Curage du Canal Saint-Martin, 1929 Canal Saint-Martin Depuis lundi,  le  Canal  St Martin, dans le  10ème arrondissement de Paris, est entièrement vidé pour une grande opération de nettoyage qui va durer trois mois. Elle permet de récupérer les nombreux déchets jetés par les Parisiens. « Une fois la vidange...
jan 04, 2016 Lire la suite

Montgolfière 1878

Montgolfière 1878Pendant  le siège de Paris en 1870-1871, les ballons libres avaient été le seul moyen de maintenir les communications avec la province. Exposition universelle de 1878 : Henri Giffard était un inventeur Français qui a fabriqué un ballon de 25 000m3 situé aux Tuileries et capable ...

Au gui l’An neuf

déc 31, 2015 Rubrique: Les mots, les phrases et les livres
le gui: la plante sacrée des druides Le gui était  considéré comme une plante sacrée au temps des Gaulois. Le sixième jour de l’année celtique, les Druides allaient couper le gui en prononçant les mots  : « O Ghel an Heu »,  qui signifient  « Que le blé germe ! ». Cette expression symbolise la renaissance après le solstice d’hiver. Par déformation l’expression est devenue  « Au gui l’an neuf ! ». Les Druides pensaient que le gui avait  des propriétés magiques, guérissait les malades et protégeait des poisons et des sorcières. Ainsi le baiser sous le gui porterait bonheur. Cavanna Rencontre entre Einstein et Chaplin Au gui l’An neuf Discours de Victor Hugo Book : La révolution technologique Popularity: 1%... Lire la suite
La trêve des confiseurs

La trêve des confiseurs

déc 26, 2015 Rubrique: Histoire, Société
La trêve des confiseurs La trêve des confiseurs désigne  en France la semaine entre Noël et le premier janvier. Elle existe depuis la guerre de 1870. Il y avait tellement de batailles politiques que l’on a décidé de faire une trêve. L’Assemblée Nationale ne siège plus. Mais c’est la semaine où les confiseurs, eux, travaillent le plus. Le métier de confiseur existe depuis le Moyen-Age. Le mot vient du verbe « confire », en latin « conficere » c’est-à-dire, faire, concevoir, fabriquer…Et à partir du moment où l’on réalise un produit, on va  vouloir le conserver. On va essayer de  confire tous les aliments. Pour conserver les fruits on va réaliser les confitures grâce au savoir-faire des Arabes.  Lorsque les Croisés reviennent,  ils rapportent de nouveaux fruits et surtout  la canne à sucre que nous ne connaissions pas. Nous utilisions le miel. La canne à sucre va arriver par... Lire la suite
La journée du poilu 25 et 26 décembre 1915

La journée du poilu 25 et 26 décembre 1915

déc 25, 2015 Rubrique: La Grande Guerre
La journée du poilu 25 et 26 décembre 1915 Une guerre qui s’installe dans la durée « L’épisode de la bataille de la Marne, au début du mois de septembre 1914, soude les Français derrière leurs combattants. Cependant, la conviction que la guerre était inévitable n’a pas été suivie d’autre effet que la mise en condition psychologique des populations. L’impréparation sur le plan logistique le dispute à l’impossible prévision de l’issue d’un conflit où de gigantesques masses d’hommes se trouvent broyées. Fin 1914, la guerre de mouvement laisse place à la guerre de position, symbolisée par l’enterrement des armées ennemies dans des systèmes de tranchées qui se font face. Désormais durable, quotidienne, non héroïque, cette guerre longue impose la mobilisation de l’ensemble de la société et entraîne la sacralisation de la figure du poilu . Les sommes recueillies lors des quêtes publiques et les  souscriptions en ... Lire la suite
Edith Piaf      Mon Dieu

Edith Piaf Mon Dieu

déc 19, 2015 Rubrique: Poésie, Chanson, Musique
Edith  Piaf aurait eu cent ans! Accompagnée de Charles Dumont, elle chante « Mon Dieu » Mon Dieu  Paroles, lyrics Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu ! Laissez-le-moi Encore un peu, Mon amoureux ! Un jour, deux jours, huit jours… Laissez-le-moi Encore un peu A moi…Le temps de s’adorer, De se le dire, Le temps de se fabriquer Des souvenirs. Mon Dieu ! Oh oui…mon Dieu ! Laissez-le-moi Remplir un peu Ma vie… Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu ! Laissez-le-moi Encore un peu, Mon amoureux. Six mois, trois mois, deux mois… Laissez-le-moi Pour seulement Un mois… Le temps de commencer Ou de finir, Le temps d’illuminer Ou de souffrir, Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu ! Même si j’ai tort, Laissez-le-moi Un peu… Même si j’ai tort,Laissez-le-moi Encore… La chanson de Craonne 1917 Boris Vian « Je voudrais pas crever » Apollinaire L’herbe tendre Une lettre... Lire la suite

Cartes de Noël des poilus

déc 19, 2015 Rubrique: La Grande Guerre
Hiver 1916-1917 sur le front. La chanson de Craonne 1917 Fort de Vaux Lettre d’une infirmière à Verdun Apollinaire Popularity: 1%... Lire la suite
Les vitrines de Noël des années cinquante

Les vitrines de Noël des années cinquante

déc 10, 2015 Rubrique: Histoire, Société
Les vitrines de Noël des années cinquante Willy Ronis  » Ce jour-là, j’étais allé rôder, comme tous les ans, dans la semaine qui précédait Noël, toujours près des vitrines des grands magasins. J’aimais retrouver la présence de tous ces enfants devant les jouets, leur émerveillement, les parents qui s’étonnaient eux aussi, l’ambiance particulière des rues tout autour, la promesse de la fête. Là, c’était donc à la mi-décembre 1954, je me suis retrouvé sur le boulevard Haussmann, au milieu de ce stand de vélos d’enfants, et j’ai vu cette petite scène, qui m’a touché aussitôt. C’était en apparence une scène de tous les jours, très simple : un papa, avec sa fille, devant des vélos. Maintenant, si on regarde bien, on voit que le papa est très pauvrement vêtu, il a dû décider d’emmener avec lui sa fille pour lui acheter un petit cadeau, mais on sent bien que ce sera difficile pour lui de trouver quelque chose qui soit... Lire la suite
Casque d’or

Casque d’or

déc 05, 2015 Rubrique: Histoire, Société
Casque d’or Amélie Élie, née le 14 mars 1878 à Orléans et morte le 6 avril 1933 à Bagnolet  est connue dans le milieu des Apaches du Paris de la Belle Époque sous le nom de Casque d’Or à  cause de son épaisse chevelure blonde qu’elle coiffe en chignon au dessus de sa tête . Elle a commencé à gagner ses premiers sous en se prostituant. A la  fin du 19ème siècle,  les quartiers de Ménilmontant et Belleville sont tenus par des escrocs  et des  proxénètes. La nuit , ils se rendent dans  le centre de la capitale. Ce sont de jeunes ouvriers  qui  se revendiquent libres. Il préfèrent flâner dans les rues ou passerleurs journées à jouer à la passe ou à la manille dans les bistrots. L’honneur et la réputation sont essentiels. Dans ces gangs, les femmes sont  importantes et égales des hommes. En 1898 Amélie s’installe avec Manda, chef de la bande des Orteaux. Elle reprend la prostitution. Il la traite bien,... Lire la suite
Discours de Victor Hugo

Discours de Victor Hugo

DISCOURS DE VICTOR HUGO Cavanna Rencontre entre Einstein et Chaplin Au gui l’An neuf Discours de Victor Hugo Book : La révolution technologique Popularity: 1%... Lire la suite
Page 4 of 26« First...234561020...Last »