oct 06, 2014 Lire la suite

One Human Family, Food for All

One Human Family, Food for All One Human Family, Food for All Issue d’une histoire ancienne sur la faim, cette vidéo fait partie de la campagne «Une seule famille humaine, de la nourriture pour tous». “L’allégorie des longues cuillères” nous enseigne que lorsque nous essayons de nous nourrir seuls, tout le monde...
oct 04, 2014 Lire la suite

En Islande, un projet de pylônes à forme humaine

En Islande, un projet de pylônes à forme humaineEn Islande, des pylônes électriques sont revisités en de superbe sculptures de 45m de haut Ce projet a été baptisé «Terre des géants». À travers le paysage volcanique  de l’Islande, s’élèveraient une douzaine de figures métalliques aux formes humaines qui...
L’Art omo en Ethiopie

L’Art omo en Ethiopie

L’art omo en Ethiopie Né en 1938 en Allemagne, Hans Silvester fait ses premières photos à l’âge de douze ans. Il a réalisé une longue série de reportages dans le monde entier. Il  est  le photographe des grands problèmes d’environnement. La peinture sur soi [Show as slideshow] [View with PicLens] ... Lire la suite
Les taxis de la Marne

Les taxis de la Marne

sept 10, 2014 Rubrique: La Grande Guerre
Août 1914 : l’invasion de la Belgique La grosse Bertha Au matin du 4 août 1914,  la cavalerie allemande pénétra en Belgique, suivie de  600.000 hommes.  La Belgique était défendue par 117.000 soldats mal entraînés. Mais l »armée belge  pouvait  retarder l’avance des Allemands vers la France. Les villages frontaliers belges tombèrent tous au premier jour de l’offensive. Le lendemain, les Allemands étaient aux portes de Liège. Les forts résistèrent mais le dernier  tomba le 16 août. Les Allemands firent usage de la Grosse Bertha (un obusier géant d’un calibre de 420 mm .) La Belgique, pays neutre se défendit courageusement. La résistance belge redoubla la brutalité des Allemands envers le peuple. Les  Alliés dénoncèrent  la « barbarie » allemande qui provoqua l’exode de centaines de milliers de Belges. La relève de l’armée française A partir du repli belge sur Anvers et après la défaite de Charleroi, ... Lire la suite
Les Catacombes de Paris

Les Catacombes de Paris

août 18, 2014 Rubrique: Histoire, Société
Catacombes de Paris Les Catacombes de Paris  » ARRETE, C’EST ICI L’EMPIRE DE LA MORT «  Véritable labyrinthe, les catacombes ont été aménagées dans les galeries d’anciennes carrières dont les pierres servirent à  la construction de la capitale. A 20 mètres sous terre l’ossuaire rassemble les restes d’environ 6 millions de Parisiens transférés entre la fin du 18ème siècle et le début du 19ème siècle, au fur et à mesure de la fermeture des cimetières en raison de l’insalubrité. Le premier fut le cimetière des Innocents dans le quartier des Halles en 1786. Il  datait du 5ème siècle et était devenu le plus grand cimetière de Paris entraînant des problèmes d’insalubrité et de propagation de maladies. En 1780 un incident marque les esprits: le mur d’une cave  contiguë au cimetière, cède sous la pression des  cadavres contenus dans une fosse commune.  On ordonne la fermeture... Lire la suite
O’Captain,  my Captain

O’Captain, my Captain

En hommage à Robin Williams et aux poètes disparus….. Keith Haring « L’homme qui faisait parler les murs de Manhattan » Leila Alaoui Gail Albert Halaban Charles Lansiaux Paris 14/18, la guerre au quotidien Lola Alvarez Bravo Popularity: 1%... Lire la suite
Chez Boris Vian

Chez Boris Vian

août 12, 2014 Rubrique: Poésie
CHEZ BORIS VIAN En juin 1950, Boris Vian rencontre lors d’un cocktail chez Gallimard une  jeune danseuse d’origine suisse, Ursula Kübler des ballets de Roland Petit. Ils emménagent ensemble  cité Véron, dans le XVIII arrondissement de Paris. L’appartement voisin est habité par Jacques Prévert. Quand il arrive cité Véron, il n’a pas encore de succès littéraire sinon » J’irai cracher sur vos tombes » et il est passionné de jazz ( Il a échangé sa cravate avec celle de Duke Ellington). Ce sont 35m2 qu’il a agrandis peu à peu et qui donnaient sur une  terrasse de 400m2 derrière les ailes du Moulin Rouge. « Nicole Bertolt a laissé intacte la dernière demeure de l’artiste et écrivain. Elle n’a, depuis 1980, pas quitté cet appartement-atelier, où vécurent Boris Vian et Ursula Kübler. Nicole ­Bertolt rencontre Ursula au milieu des ­années 70. La danseuse veuve – une crise... Lire la suite
Le monde de Boris Vian

Le monde de Boris Vian

août 12, 2014 Rubrique: Poésie
Boris Vian (1920-1959) ne connaît véritablement le succès qu’après sa mort. Il eut une enfance  joyeuse, bourgeoise et bohème en banlieue parisienne. A 12 ans il se savait condamné, atteint d’une insuffisance aortique. Très tôt, leurs parents encouragent les quatre enfants à développer leurs capacités créatives et leur goût pour la lecture et la musique. Diplômé de l’École centrale, Boris Vian préfère rapidement se consacrer à la littérature. Il était surdoué, d’une grande érudition, avec un monde à lui. LE MONDE DE BORIS VIAN L’écriture et la musique dominent sa vie, deux passions qu’il n’a jamais abandonnées. Il commence à écrire ses premières fictions. Il  rencontre Michelle Léglise, qui devient sa femme et Jacques Loustalot, borgne impertinent, dit le major. Il se passionne pour  le  roman, la chanson, le théâtre, l’opéra, la peinture, le  cinéma…C’était un homme... Lire la suite
Le funiculaire de Montmartre

Le funiculaire de Montmartre

août 10, 2014 Rubrique: Histoire, Société
Le funiculaire du Sacré-Coeur Le funiculaire de Montmartre Montmartre, dans le 18eme arrondissement de Paris est  le quartier par excellence des petites rues et des escaliers. La construction du funiculaire de Montmartre est décidée par le conseil municipal de  Paris en 1891 afin de desservir la basilique du Sacré-Coeur construite au sommet de la butte de Montmartre et inaugurée le 5 juin 1891. Deux pavillons sont établis aux extrémités de la ligne pour  servir de bureaux d’attente et d’abri. La mise en service du funiculaire a lieu le 13 juillet 1900 et son exploitation sera confiée aux établissements Decauville jusqu’en 1931. Les deux cabines étaient alors propulsées par un contrepoids d’eau. En 1935, un autre funiculaire est construit, celui-ci fonctionnait déjà à l’électricité. C’est depuis 1991 un ascenseur incliné comprenant deux cabines. Long de cent huit mètres, il gravit les trente-six mètres de dénivelé  en moins... Lire la suite
Apollinaire : Si je mourais là-bas …

Apollinaire : Si je mourais là-bas …

août 07, 2014 Rubrique: La Grande Guerre, Poésie
Guillaume Apollinaire Guillaume Apollinaire Si je mourais là-bas...Lyrics Si je mourais là-bas sur le front de l’armée Tu pleurerais un jour ô Lou, ma bien-aimée Et puis mon souvenir s’éteindrait comme meurt Un obus éclatant sur le front de l’armée Un bel obus semblable aux mimosas en fleur Et puis ce souvenir éclaté dans l’espace Couvrirait de mon sang le monde tout entier La mer les monts les vals et l’étoile qui passe Les soleils merveilleux mûrissant dans l’espace Comme font les fruits d’or autour de Baratier Souvenir oublié vivant dans toutes choses Je rougirais le bout de tes jolis seins roses Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants Tu ne vieillirais point toutes ces belles choses Rajeuniraient toujours pour leurs destins galants Le fatal giclement de mon sang sur le monde Donnerait au soleil plus de vive clarté Aux fleurs plus de couleur plus de vitesse à l’onde Un amour inouï descendrait sur le... Lire la suite
Page 9 of 26« First...789101120...Last »