Comment passer une voiture en épave
Mécanique

Comment passer une voiture en épave ?

Elle concerne tous les véhicules anciens ou hors d’états de marche que vous ne pouvez ou ne souhaitez pas revendre. Lorsqu’un véhicule est considéré comme économiquement irréparable après un accident, le propriétaire peut soit accepter l’indemnisation, soit la refuser et faire réparer le véhicule à ses frais. Concernant les frais d’expertise obligatoire tout dépend de l’assurance que vous avez contracté pour votre véhicule, nous vous conseillons de voir directement avec votre assurance. Dans le cas d’une procédure VEI à la préfecture, vous devez suivre le processus de réparation précisé par le rapport d’expert.

Après la réception des documents requis, le prestataire contacté procède à l’enlèvement épave de voiture. Il intervient de manière technique et professionnelle grâce à son expertise. Il se présente avec une remorque et tous les équipements nécessaires.

Faut-il remplir une déclaration de cession d’un véhicule ?

Le formulaire Cerfa n° 15776« déclaration de cession d’un véhicule » rempli en 2 exemplaires, sur lequel sont indiqués les coordonnées du centre VHU et son numéro d’agrément VHU. Remettez l’exemplaire n° 2 au centre VHU et conservez l’exemplaire n° 1.

Voiture épave : quels sont les risques possibles ?

C’est pas l’expert, mais le garagiste qui a donné un prix epave voiture d’environ 8000€. Outre les problèmes de pollution, écologiques et de santé publique, les VHU sont à la base de nombreux autres effets négatifs. Il y a d’abord le problème de sécurité, car en état d’immobilisation, l’épave peut être impliquée dans un accident avec une personne qui peut se blesser ou s’intoxiquer ou avec un véhicule en circulation . Il existe également un risque d’incendie, car les huiles de moteur et le restant de carburant qui s’écoulent avec la corrosion peuvent rapidement s’enflammer au contact notamment d’un mégot ou d’une chaleur excessive. Les épaves dégradent le paysage et sont potentiellement dangereuses pour la santé.

  • Découvrez les pièces à fournir et les étapes pour l’enlèvement de votre véhicule hors d’usage.
  • Détrompez-vous, les pannes et les vices cachés ne sont pas l’apanage des voitures d’occasion.
  • Vous devez également fournir un certificat de non-gage daté de moins de deux semaines.
  • Ces textes imposent aux détenteur des VHU de remettre obligatoirement leurs épaves à un centre VHU agréé par le préfet, qui devra reprendre gratuitement les véhicules hors d’usage.
  • Le propriétaire peut toutefois se faire établir une nouvelle carte grise.

Le véhicule ne doit toutefois présenter aucun danger pour le conducteur et les tiers, ce qui interdit, par exemple, de circuler avec une aile formant une saillie, un pare-brise cassé, etc. Trois hypothèses bien précises peuvent justifier la non-possession de la carte grise de votre voiture. Hormis ces trois cas prévus par les textes de loi, vous aurez des difficultés pour faire recycler votre véhicule. Il est gratuit de mettre son véhicule à la casse, s’il est complet, c’est-à-dire s’il contient ses éléments fondamentaux comme le moteur, le radiateur et le pot catalytique. Même si le véhicule n’est plus en état de marche, la destruction reste gratuite, seul le remorquage jusqu’à la casse est payant ; il faut compter environ 50€. Mais pour un véhicule non roulant, il est interdit de vendre une épave de voiture à un particulier.

Commentaires fermés sur Comment passer une voiture en épave ?